CDF. Les Herbiers - PSG : tops, flops et notes

CDF. Les Herbiers - PSG : tops, flops et notes

Mikaël Lesage, l'arbitre central, a eu recours à ce dispositif et à ses assistants vidéo pour juger de la validité d'un but inscrit par le Parisien Kylian Mbappé, à l'issue d'une situtation confuse.

Le portier mayennais affrontait le PSG avec Les Herbiers en finale de la Coupe de France. En remportant la centième finale de la Coupe de France contre Les Herbiers (National), grâce à deux buts de Giovani Lo Celso et Edinson Cavani, le club de la capitale a conquis son quatrième trophée de la saison (après le Trophée des Champions, la Coupe de la Ligue et le championnat de France), sa douzième Coupe de France depuis 1982 (record) et sa quatrième de rang après 2015, 2016 et 2017 (record). Ce travail sera récompensé d'un superbe but à l'entrée de la surface après avoir touché à deux reprises les poteaux adverses.

Pagerie (4): Rapidement humilié par son vis-à-vis direct, il a été en danger tout au long de la rencontre. Quel abattage! Son sauvetage remarquable devant Lo Celso (80e) qui semblait délivrer une nouvelle balle de but à Cavani a permis d'éviter que le score s'alourdisse. Lo Celso a été le meilleur parisien sur la pelouse.

Eickmayer (4): Davantage présent dans sa moitié de terrain qu'offensivement, il a suivi les consignes de son coach à la lettre. Encore un mauvais coup de pub pour la VAR, même si cette fois-ci, il est sans réelle conséquence. Il ne s'est pas non plus foulé dans la relance, faisant au plus simple.

Les quelques tentatives des Herbiers, en tout début de match, n'auront pas fait illusion bien longtemps. Le latéral auriverde aura été tout en contrôle.

" Beaucoup de choses ont été dites, mais les chiffres ne mentent pas". Plus touché en seconde période, le Matador a fait... du Matador avec des limites dans le petit jeu, des occasions non converties (50e, 54e, 55e, 93e), mais, au final, encore un but.

Di Maria: Comme souvent ces derniers temps, le Spaghetti a autant été actif qu'énervant, avec un déchet monstre. Les fans auront donc vu l'ailier argentin donner un bon ballon à Cavani qui aurait dû faire penalty (17e), penalty qui a finalement été sifflé sur un autre de ses caviars pour l'Uruguayen (73e) ou, enfin, son centre venu du côté droit qui aurait aussi dû faire but (70e).

Rocheteau (3): Complément sevré de ballons dans le camp adverse, il a passé une soirée très difficile.

Artigos relacionados